Je demande la route Roukiata Ouedraogo  - Théatre 2 Galeries

Sans tabou, elle ose parler de tout.

 

Vous connaissez Roukiata, la chroniqueuse sur France Inter dans l’émission Par Jupiter!, découvrez Roukiata, la comédienne dans Je demande la route. Roukiata conte avec dérision et auto-dérision son parcours, riche en péripéties, qui la mène de son école primaire en Afrique aux scènes parisiennes.

Chacune de ses aventures est l’occasion d’une réflexion drôle et délicate sur les décalages culturels entre la France et l’Afrique. Elles sont aussi l’occasion d’aborder sans tabou des sujets graves et profonds tels que l’excision, l’éducation et la santé en Afrique ou encore de l’immigration. Au terme de ce parcours initiatique c’est une Roukiata devenue une femme accomplie et sûre de ses choix qui reviendra au pays, retrouver les siens.

À travers toutes ces situations, l’humoriste se moque d’elle (beaucoup) et de nous (un peu).



Mise en scène : Stéphane Eliard
Auteur : Roukiata Ouedraogo & Stéphane Eliard
Création lumière : Gaël Cimma
Régie : Alexandre Varette
Production : Ki M’aime Me Suive
Assistant(s) : Collaborateur Artistique: Ali Bougheraba

Avec : Roukiata Ouedraogo

Après un cursus universitaire évoluant entre les arts plastiques, la médiation culturelle, l’esthétique et la philosophie, Stéphane Eliard s’implique dans l’art contemporain africain. Il publie L’art contemporain au Burkina Faso en 2003 (l’Harmattan) puis participe à différents colloques sur le sujet tant en France qu’en Afrique (Burkina Faso, Sénégal, Tunisie). En 2004, il dispense une formation à la critique d’art à des étudiants du département Art et Communication de l’université de Ouagadougou. Il retournera au Burkina Faso en 2006 puis en 2016 pour assurer la direction artistique des Rencontres Internationales de Peinture de Ouagadougou (RIPO). Suite à sa rencontre avec le travail de Roukiata Ouedraogo sur le personnage de Yennenga la princesse amazone, il inaugure avec elle une collaboration qui se poursuivra sur les spectacles suivants, Ouagadougou Pressé en 2012 et Roukiata Tombe le Masque en 2015. En novembre 2015, il collabore en tant qu’illustrateur au projet collectif Mix & Chic Barbès Château Rouge publié par Les éditions Xérographes.

Co-auteur des chroniques de Roukiata sur France Inter, il travaille également actuellement à l’adaptation de Ouagadougou Pressé en bande dessinée pour la partie illustration tandis que Roukiata Ouedraogo assure la transcription du texte du spectacle en scenario de BD.

Production : Ki M’aime Me Suive – Réservations professionnelles pendant le festival : 07 69 41 58 47

Contact diffusion : Laurent Carmé (Ki M’aime Me Suive) lcarme@kimaimemesuive.fr

Synopsis

Roukiata met en scène avec dérision et auto-dérision son parcours, riche en péripéties, qui la mène de son école primaire en Afrique aux scènes de théâtre parisiennes. 
Chacune de ses aventures est l'occasion d'une réflexion drôle et délicate sur les décalages culturels entre la France et l'Afrique. Elles sont aussi l'occasion d'aborder sans tabou des sujets graves et profonds tels que l'excision, l'éducation et la santé en Afrique ou encore de l'immigration. 

La comédienne brocarde avec la même lucidité aiguë mais aussi la même tendresse les deux univers qui se répondent. Au delà des thématiques abordées – les combats de Roukiata, authentiques et pertinents apparaissent en filigrane – c'est un grand moment de tendresse et de rencontre avec son public. Au terme de ce parcours initiatique c’est une Roukiata devenue une femme accomplie et sûre de ses choix qui reviendra au pays, retrouver les siens.

A travers toutes ces situations, l'humoriste se moque d'elle (beaucoup) et de nous (un peu).

INFOS

Du 06 Au 29 Juillet

tous les jours sauf les lundis 9, 16 et 23 juillet

13H30 - durée 80 min

Salle 1

TARIFS

Tarif abonné (carte OFF) | 13.0 €
plein tarif | 19.0 €

Galerie Photos