KOHLHAAS ESTRARRE  - Théatre 2 Galeries

À la frontière du théâtre et du conte, Kohlhaas nous entraîne au cœur de l’histoire d’un éleveur de chevaux victime de l’abus de pouvoir d’un noble et de la justice.

 

 

Michael Kohlhaas, éleveur de chevaux sans problème, est victime de l’abus de pouvoir d’un noble. Abandonné par la justice, il ne trouve plus aucun moyen pour compenser le préjudice que celui de la violence.

Monologue à plusieurs personnages et un narrateur, le texte de Baliani questionne avec poésie les mécanismes qui nous entrainent de la naissance de la souffrance vers la violence aveugle.

Viktoria Kozlova porte ce récit haletant, à la frontière du théâtre et du conte. Tel une conteuse, l’actrice entraîne le public au cœur de la fable.

 



Mise en scène : Julien Kosellek
Auteur : Marco Baliani Et Remo Rostagno D'après Heinrich Von Kleist
Adaptation : Traduction : Olivier Favier
Création sonore : Cédric Soubiron
Production : Estrarre

Avec : Viktoria Kozlova

Depuis sa création en 2002, l’ensemble théâtral ESTRARRE dirigé par Julien Kosellek a créé une vingtaine de spectacles autour de textes contemporains ou de pièces du répertoire.

Résolument engagés, ces spectacles confrontent sur le plateau les écritures, les époques, les genres autour de la question centrale de la place de l’individu dans la société.

En résidence longue à L’étoile du nord à Paris (18ème), soutenue par la DRAC Ile de France, la Ville de Paris, ou encore par la Spedidam, la compagnie est à l’initiative de projets hors-les-murs et d’action culturelle à Paris, et entreprend depuis peu son développement sur d’autres territoires.

 

POLITIQUE

Notre théâtre porte en lui une forte nécessité d’interroger la façon dont nous vivons ensemble. Notre travail est porté par une tentative de lucidité face au monde dans lequel nous vivons et par une colère face à l’état de celui-ci. Colère pour ne pas renoncer. Colère comme contre pouvoir.

Nos rêves, nos désirs, nos pulsions, notre sexualité, notre corps, qu’en faisons-nous en société ? Et qu’en fait la société ?

ENSEMBLE théâtral

Un projet artistique se doit d’être une nouvelle expérimentation du mot « ensemble ». Ensemble, doivent travailler les artistes. Ensemble, vivent acteurs et spectateurs le temps d’un spectacle. Il nous semble politiquement urgent de redéfinir le sens du mot « ensemble ». Bien qu’ESTRARRE ne soit pas un collectif, le travail de la compagnie se nourrit de fidélités très fortes dans la composition des distributions. Un groupe ayant en commun un regard sur le monde et sur le travail théâtral. Des acteurs qui avancent ensemble dans la recherche artistique.

 

 

Julien Kosellek

Formé au Cours Florent dans les classes d'Elise Arpentinier, Christian Croset, Michel Fau, Jean-Damien Barbin et Stéphane Auvray-Nauroy puis en stages avec Jean-Michel Rabeux, Pascale Henri et Nikolaï Kolyada.

Il met notamment en scène Le dragon d’or et Push Up de Schimmelpfennig, Kohlhaas de Marco Baliani, Le Songe d'une nuit d'été, Roméo et Juliette et La nuit des rois (co-mise en scène avec Cédric Orain) de Shakespeare, Angelo tyran de Padoue et Le roi s’amuse (co-mise en scène avec Stéphane Auvray-Nauroy) de Hugo, Nettement moins de morts de Falk Richter (en collaboration avec Aurélia Arto et Luc Martin), Le dindon de Georges Feydeau, Médée-Matériau et La Sainte Famille de Heiner Müller...

Acteur, il travaille sous la direction de Jean-Michel Rabeux, Jean Sébastien De Pange, Laurent Brethome, Eram Sobhani, Sophie Mourousi, Stéphane Auvray-Nauroy, Cédric Orain, Jean Macqueron, Iris Gaillard, Guillaume Clayssen, Ludovic Lamaud, Bernadette Gaillard, Maxime Pecheteau, Charlotte Brancourt, Frédéric Aspisi.

Production: ESTRARRE

Partenaires et soutiens: L’étoile du Nord – scène conventionnée (Paris), festival ON n’arrête pas le théâtre, SPEDIDAM, Mairie du 18ème arrondissement de Paris, LE CUBE – compagnie La belle Meunière, La Loge - Paris.

Accueil en résidence : LE CUBE – compagnie La belle Meunière

L'ensemble théâtral ESTRARRE est implanté en Île de France.

Contact compagnie: production@estrarre.fr

Contact diffusion : Gabriel Buguet – buguet@estrarre.fr

Synopsis

Michael Kohlhaas, éleveur de chevaux sans problème, est victime de l’abus de pouvoir d’un noble. Plus il cherche à obtenir réparation, plus il se fait rejeter par les représentants de l’Etat, perdant progressivement tout ce qui faisait son bonheur. Abandonné par la justice, il ne trouve plus aucun moyen pour compenser le préjudice que celui de la violence.

Monologue à plusieurs personnages et un narrateur, le texte de Baliani et Rostagno questionne avec poésie les mécanismes qui nous entrainent de la naissance de la souffrance vers la violence aveugle.

Histoire universelle, Kohlhaas demande à l’actrice le courage de parler, les yeux dans les yeux, avec ceux réunis autour d’elle.

Elle porte ce récit haletant, à la frontière du théâtre et du conte, excitant l’imaginaire des spectateurs. La narration alterne le pas, le trot et le galop pour nous embarquer dans une chevauchée épique.

Telle une conteuse, Viktoria Kozlova entraîne le public au cœur de la fable.

Dans Kohlhaas, il est question d’injustice. D’une injustice flagrante qui nous ferait presque comprendre la vengeance qui en découle.

Il est question de ceux qui ne savent ni lire ni écrire face à ceux qui savent se servir des écrits et des lois.

Il est question d’un être perdu dans ce monde qu’il ne reconnaît plus. Agressé de toutes parts, il ne lui reste plus qu’à s’exclure du monde et à frapper dessus.

Magie de la narration, pouvoir de l’imaginaire, c’est un moment d’exception. Célia Clavel, La Jaseuse, 2016

INFOS

Du 06 Au 29 Juillet

tous les jours sauf les lundis 9, 16 et 23 juillet

14H20 - durée 70 min

Salle 2

TARIFS

Tarif abonné (carte OFF) | 11.0 €
plein tarif | 17.0 €

Galerie Photos