Le Roi sur sa couleur Le Royal Velours  - Théatre 2 Galeries

Journées bleues

« C’est quand même pas normal d’avoir besoin d’être briefé pour comprendre une pièce de théâtre » Nicolas, dans Le Roi sur sa couleur, Hugues Duchêne

 

En 2011, il y eut les révolutions arabes, Fukushima, la mort de Ben Laden, L'affaire DSK... Et au milieu de tout ça, il y eut l’affaire Olivier Py. Une histoire dite de « Fait du prince ». Et une belle leçon de communication en milieu culturel. Cette histoire retint l'attention de Hugues Duchêne qui en fit une pièce de théâtre cinq ans plus tard avec ses camarades de l'Académie de La Comédie-Française. Une pièce où les personnages s'appellent Nicolas, Carla, Valeria, Luc, Olivier et Frédéric. Une comédie satyrique, donc. Une belle histoire, mi théâtre­ documentaire, mi fictionnelle. Une romance d'aujourd'hui.



Mise en scène : Hugues Duchêne
Auteur : Hugues Duchêne
Régie : Leila Hamidaoui
Production : Le Roi Velours

Avec : Pénélope Avril, Vanessa Bile-Aubouard, Théo Comby-Lemaître, Marianna Granci, Hugues Duchêne, Laurent Robert, Gabriel Tur

Fonder une compagnie, ce n’était pas exactement le rêve de Hugues Duchêne. Mais son premier spectacle, Le Roi sur sa couleur, avait rencontré un succès d’estime (il avait même été sélectionné dans un festival de jeune création à Tours). Alors il franchit le cap. « Le Royal Velours, exposa t-il a ses camarades ex “élèves-comédiens de la Comédie-Française“, sera ma compagnie, et vous en serez la troupe. J’écrirai les textes, toujours à partir d’une base réelle, de la politique française et de notre histoire contemporaine. Si fiction il y a, elle se frottera au théâtre documentaire. On tentera aussi de proposer des formats qui renouvelleront les modes de productions du théâtre français. Bref, monter Tartuffe dans deux ans pour parler du monde d’aujourd’hui : très peu pour moi. » Tous acquiescèrent. « Dommage, songea toutefois Vanessa. J’aurais été bien en Dorine. »

 

Hugues Duchêne, metteur en scène

Hugues Duchêne est né le 8 juin 1991 à Lyon. Très tôt, il montre de l’intérêt pour la politique. Après avoir obtenu son certificat au conservatoire de Lille, il étudie à l’EDT 91 d’Évry puis à l’École supérieure d’art dramatique de Lille. Il intègre ensuite la Comédie-Française en tant qu’élève-comédien. En 2017, il est de nouveau à l’affiche de Comme une pierre qui... En tournée, et au Studio-théâtre de la Comédie-Française.

Je m’en vais mais l’Etat demeure est sa quatrième pièce. Les trois premières traitaient aussi de la politique française. Il s’agissait d’une trilogie se déroulant sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy. La première évoquait l’affaire Polanski : Fiction Off. La seconde fut co-écrite avec un conseiller en constitution à l’Assemblée Nationale : Troisième étage. Et la dernière évoquait les liens entre l’art et le pouvoir pendant l’affaire Olivier Py: Le roi sur sa couleur.

Production: Le Royal Velours

Partenaires et soutiens: La Comédie Française, La Loge (Paris), Théâtre Ouvert (Paris)

La compagnie Le Royal Velours est implantée en Hauts de France.

Contact compagnie: leroyalvelours@gmail.com

Contact diffusion: Léa Serror (Copilote) lea.serror@copilote.eu

Synopsis

INFOS

Du 09 Au 23 Juillet

les lundis 9, 16 et 23 juillet 2018

16H30 - durée 75 min

Salle 1

TARIFS

Tarif abonné (carte OFF) | 13.0 €
plein tarif | 19.0 €

Galerie Photos