Espace Presse

Retrouvez les contenus Média Presse de notre programmation 2018
Direction
Quentin Paulhiac / Charles Petit / Aurélien Rondeau
direction@theatredutrainbleu.fr
04 90 82 39 06
Paris
Mme. Murielle Richard
mulot-c.e@wanadoo.fr
06 11 20 57 35


Le Projet Georges

Cie L'usine à Lièges
Mise en scène : Edith Proust / Collaboration Artistique : Laure Grisinger
Auteur : Edith Proust
Adaptation : Dramaturgie : Laure Grisinger
Scénographie : Adeline Caron
Création lumière : Vera Martins

Et si des associations d’idées les plus improbables naissaient nos plus grandes intuitions?

 

Georges a fui les hommes, ou peut-être pas, Georges suit à la trace le flot de sa pensée. Et comme elle ne s’arrête jamais lui non plus. Il traine derrière lui Joseph - son arbre, 2 mètres de haut sur roulettes. Ensemble ils cherchent l'endroit. Ils explorent les profondeurs enfin les hauteurs pour le moment disons les espaces - l’Espace ? méconnus du monde. Et si c’était là ?
L’errance de Georges interroge les mystères, nos fantasmes de nouvelles découvertes, et l’infini que permet l’imaginaire. Et afin que cesse le vertige, notre besoin de l’autre, pour fixer un instant peut-être.

 

 

 

 

A partir de 12 ans.

Du 06 Au 29 Juillet tous les jours sauf les lundis 9, 16 et 23 juillet 12H50 - durée 70 min Salle 2

Je m’en vais mais l’Etat demeure

Cie Le Royal Velours
Mise en scène : Hugues Duchêne
Auteur : Hugues Duchêne

« La justice est reine en son royaume » Antonin Bernanos

 

Il y eut le procès des antifas en septembre et celui d'Abdelkader Merah en octobre. Il y eut l'affaire Weinstein et toutes ses répercussions. Il y eut des plaintes et il y eut le procès Tron.

Il y eut la garde à vue de Nicolas Sarkozy et le testament de Johnny. Même Lula finit en prison. 

Bref, l'année 2017/2018 fut avant tout judiciaire

Par chance, Hugues Duchêne a passé tout son temps dans les palais de justice, de France, et parfois du Brésil. C'est ce qu'il raconte dans le deuxième opus "Je m'en vais, mais l'Etat demeure : l'année judiciaire".

Du 06 Au 28 Juillet LES JOURS PAIRS 11H45 - durée 65 min Salle 1

Les Oranges

Cie Collectif Le Point Zéro
Mise en scène : Hakim Djaziri
Auteur : Aziz Chouaki
Scénographie : Domitille Martin
Création lumière : Nathan Teulade

« Je jure d’enterrer à jamais cette balle, le jour où tous les gens de cette terre d’Algérie s’aimeront comme s’aiment les oranges ».

 

Alger. Un homme et une femme sont a leur balcon. Ils regardent vivre leur quartier puis racontent l’histoire de leur pays : la colonisation, l’indépendance, Albert Camus, le FLN, le FIS, le chaos, la mort et les espoirs d’un peuple.

Dans une époque troublée où il n’y a jamais eu autant de frontières, où les clivages entre les cultures et les peuples atteignent des sommets, nous créons un spectacle qui participe à rassembler autour d’un conte moderne et éminemment d’actualité. Un conte qui met en lumière la parole d’hommes et de femmes sans âges et sans couleurs qui s’adressent à d’autres hommes et femmes sans âges et sans couleurs.

Du 06 Au 29 Juillet tous les jours sauf les lundis 9, 16 et 23 juillet 15H15 - durée 75 min Salle 1

FROID

Cie Collectif La Fièvre
Mise en scène : Romain Bouillaguet & Emmanuel Pic
Auteur : Lars Norén
Adaptation : Katrin Ahlgren & Amélie Wendling
Scénographie : Romain Bouillaguet & Emmanuel Pic
Création lumière : Romain Bouillaguet & Emmanuel Pic

Un après midi d’été en Suède, 4 jeunes garçons tempêtent autour de leurs utopies et illusions perdues.

 

La Suède. Une journée chaude. C’est la fin des cours. Keith, Anders et Ismael boivent, s’enivrent pour combler l’ennui ou la peur du futur. Au-dessus d’eux plane le souvenir d’un quotidien violent vécu depuis la plus tendre enfance, une douleur qu’ils arrivent jusqu’ici à canaliser. Leur seul réconfort, être ensemble, partager les mêmes idées. Karl passe par là. Il représente tout ce qu’ils n’ont pas, une famille, de l’argent, des amis. La chance d’une réussite sociale. A travers lui la haine monte en eux, pas seulement celle de l’étranger mais celle du monde capitaliste globalisé dont ils croient pouvoir sauver leur pays. Ils vont donc lui déclarer la guerre.

Du 06 Au 29 Juillet tous les jours sauf les 09, 16 et 23 juillet 11H30 - durée 60 min Salle 2

KOHLHAAS

Cie Estrarre
Mise en scène : Julien Kosellek
Auteur : Marco Baliani Et Remo Rostagno D'après Heinrich Von Kleist
Adaptation : Traduction : Olivier Favier

À la frontière du théâtre et du conte, Kohlhaas nous entraîne au cœur de l’histoire d’un éleveur de chevaux victime de l’abus de pouvoir d’un noble et de la justice.

 

 

Michael Kohlhaas, éleveur de chevaux sans problème, est victime de l’abus de pouvoir d’un noble. Abandonné par la justice, il ne trouve plus aucun moyen pour compenser le préjudice que celui de la violence.

Monologue à plusieurs personnages et un narrateur, le texte de Baliani questionne avec poésie les mécanismes qui nous entrainent de la naissance de la souffrance vers la violence aveugle.

Viktoria Kozlova porte ce récit haletant, à la frontière du théâtre et du conte. Tel une conteuse, l’actrice entraîne le public au cœur de la fable.

 

Du 06 Au 29 Juillet tous les jours sauf les lundis 9, 16 et 23 juillet 14H20 - durée 70 min Salle 2

POLAROIDS

Cie Lalasonge
Mise en scène : Annabelle Simon
Auteur : Annabelle Simon
Scénographie : Antonin Boyot Gellibert
Création lumière : Vera Martins

POLAROIDS est l’histoire de Marie, une fille qui se cherche au milieu de ses souvenirs, de ses modèles féminins et de ses échecs : une quête qui oscille entre sport et littérature, Ricard et Champagne, légendes familiales et contes de fées.

 

 

POLAROIDS est l’histoire de Marie, une fille qui se cherche au milieu de ses souvenirs, de ses modèles féminins et de ses échecs. Une quête qui oscille entre sport et littérature, Ricard et Champagne, légendes familiales et contes de fées. Si chacun des textes composants POLAROIDS est écrit comme un instantané de vie, ils seront vécus comme des épreuves par la comédienne au plateau. Le public assistera ainsi à une succession de performances, chacune laissant son empreinte, sur la comédienne, dans l’espace et donc dans le regard des spectateurs. De cette accumulation de traces finira par émerger le dessin final de notre personnage, la personne qu’elle est aujourd’hui comme un nouveau polaroid…

Du 06 Au 29 Juillet tous les jours sauf les lundis 9, 16 et 23 juillet 15H50 - durée 80 min Salle 2

NIQUE SA MÈRE LA RÉINSERTION

Cie Rascar Capac
Mise en scène : Elie Salleron
Auteur : Elie Salleron

Nique sa mère la réinsertion dégomme la société contemporaine avec humour, audace et fureur.

 

Nique sa mère la réinsertion c’est le spectacle qui casse tout : la société marchande, la corruption, le patriarcat, la gauche moralisatrice, les bobos, les patrons, le système et l’antisystème. On vous rassure : on tient à rester classe, intelligents, rieurs, tendres ; quoiqu’il arrive on conserve notre esprit et notre cœur. Dans ce spectacle il y a aussi du Hip Hop, du rap bien saignant, pour l’amour de la musique et l’hommage à la culture de l’insoumission.

Une succession de sketchs dévastateurs et du rap, la recette est simple. Après son succès parisien, la compagnie Rascar Capac débarque à Avignon avec son spectacle fétiche ; ils veulent en découdre, ils veulent la conquête !

Du 06 Au 29 Juillet tous les jours sauf les lundis 9, 16 et 23 juillet 22H30 - durée 85 min Salle 1

Kitchen Blues

Cie The Lane
Mise en scène : Clémence Longy
Auteur : Jean - Pierre Siméon (d’après Femme En Face D'un Homme Silencieux)
Scénographie : Fanny Gamet
Création lumière : Julia Grand

Rhapsodie électro-ménagère

 

Sept vies, sept identités, une seule femme. Dans KITCHEN BLUES, hymne à la solitude ordinaire, Clara nous emporte le temps d’une nuit dans le labyrinthe de ses autofictions, où la frontière entre mirage et réalité s’efface avec burlesque et tendresse. Les mots de Jean-Pierre Siméon, basse continue de ce voyage, sont comme un réservoir poétique où la comédienne va sans cesse puiser les couleurs de ses nouveaux costumes. Avec au bout une seule certitude : il y a de la poésie dans nos empêchements, de l'humour dans nos échecs, de la beauté dans nos fantasmes.

Du 06 Au 28 Juillet LES JOURS PAIRS 10H00 - durée 65 min Salle 1

A Fond

Cie Grand Théâtre
Mise en scène : Lucas Henaff
Auteur : Lucas Henaff
Scénographie : Lucas Henaff & Bérangère Sabatier
Création lumière : Jean-françois Robin

A travers le récit un peu banal du départ d'un jeune "provincial" pour la capitale, A FOND donne à voir une réalité qui, par son apparente insignifiance, demeure à la marge d'un monde où réussite et vitesse semblent érigées en valeurs dominantes.

 

Alex et Rémy, deux jeunes hommes "moyens", issus d'une commune sans doute "moyenne", semblent passer leurs journées assis au bord d'une voie ferrée, à regarder les trains.

Luc, lui, tout aussi "moyen", prend le TGV pour partir à Paris. Au wagon-bar, il rencontre Marion, apparemment parisienne.

 

"C'est tout ?", pensez-vous peut-être. - Quasiment.

"Mais c'est insignifiant votre truc..." - Précisément.

"Dites-en plus !" - Ben on va pas tout dire non plus.

"Mais ensuite ? Ca raconte quoi ?" - Ben, devinez.

"On veut savoir !" - On peut pas tout savoir dans la vie.

"Ben on viendra pas." - Ben ok.

"Super !" - Ben oué.

"Super !" - Ben oué. C'est comme ça.

Du 06 Au 29 Juillet tous les jours sauf les lundis 9, 16 et 23 juillet 19H05 - durée 75 min Salle 2

FANTASIO

Cie Le Banquet
Mise en scène : Arthur Weil
Auteur : Alfred De Musset
Adaptation : Arthur Weil
Scénographie : Arthur Weil & Adrien Dewitte

« C’est tout un monde que chacun porte en lui, un monde ignoré qui naît et qui meurt en silence. » Fantasio, Acte I, scène 2

 

Un soir à Munich, Fantasio, un joyeux vagabond qui traîne son spleen dans les rues de la ville, décide sur un coup de tête de se faire bouffon du Roi de Bavière. Il transporte avec lui le public qui le suit dans les couloirs d’un château, avec une princesse qui rêve de liberté et qui est condamnée à épouser un prince qu’elle ne connaît pas pour la paix du royaume, une gouvernante folle des romans d’amours et un prince fantoche qui voudrait être aimé pour lui-même. Fantasio nous rendra témoin des coulisses du pouvoir, où l’avenir d’un peuple ne se joue pas sur le plan politique, mais sur des histoires bien humaines, entre peines de cœurs, rêves, désirs et égos. Et pour une fois, la solution viendra d’un coup de folie.

Du 06 Au 29 Juillet tous les jours sauf les lundis 9, 16 et 23 juillet 20H40 - durée 75 min Salle 2

Réduit - La saga théâtrale

Cie Les Sens Des Mots
Auteur : Elizabeth Mazev & Thibault Rossigneux
Adaptation : Emilie Vandenameele, Pauline Bureau, Sandrine Lanno & Elizabeth Mazev

Vous pensez connaître vos voisins ? Savez-vous qu’ils racontent autant d’histoires sur vous que vous en racontez sur eux ?

 

Au 14 rue N. il y a un joli petit immeuble de 4 étages, une petite cour commune arborée sur laquelle donne un réduit poubelle.

Cet immeuble typiquement parisien, où il fait doux vivre, est un micro­cosme pluriethnique aux parfums des tajines de Leïla, de la banitsa de Maïko et des strüdels de Madame Chone, le tout arrosé par le porto de Madame Lisboa.

En pastichant ce petit monde, les auteurs montrent qu’une fois de plus l’histoire intime permet de flirter avec l’universel. Leurs voisins pourraient être les vôtres. Les tranches de vie partagées sont touchantes car quotidiennes.

Du 06 Au 13 Juillet tous les jours sauf le lundi 09 juillet 10H00 - durée 70 min Salle 2

Un jour j’ai rêvé d’être toi

Cie Shindô
Mise en scène : Anaïs Muller & Bertrand Poncet
Auteur : Anaïs Muller & Bertrand Poncet
Adaptation : Dramaturgie : Pier Lamandé
Scénographie : Anaïs Muller & Bertrand Poncet
Création lumière : Diande Guerin

A l’image de notre société narcissique où le selfie est devenu plus qu’un réflexe un art de vivre, Ange et Bert, victimes de leur égocentrisme se perdent et se ridiculisent.

 

Pour contrer la solitude et l’ennui, Bert et Ange jouent la comédie, s’amusent, se font répéter et se mettent en scène.
Bert est un homme qui voudrait être une femme, Ange est une actrice en mal de reconnaissance. Sur un ton léger, un rythme enlevé, on comprend que, petit à petit leurs rêves se sont fanés, les illusions envolées, et que seule reste intacte la nécessité de jouer et de s’aimer.

Du 06 Au 29 Juillet tous les jours sauf les lundis 9, 16 et 23 juillet 17H30 - durée 75 min Salle 2

PLAYLOUD

Cie Collectif Géranium
Mise en scène : Collectif Géranium
Auteur : Falk Richter
Adaptation : Traduit De L'allemand Par Anne Monfort
Scénographie : Collectif Géranium
Création lumière : Collectif Géranium

«Faire un concert de nos secrets, de ce qui doit être tenu caché, chanter, danser et par-dessus tout, rire mon amour, rire pour ne pas pleurer. »

 

A la manière d'un album, PLAY LOUD se construit à partir de vingt tableaux incluant textes et chansons jouées en Live. De Black Eyed Peas à Gala en passant par Jacques Brel, la playlist du spectacle fait référence au passé de chacun avec nostalgie, humour et tendresse, avec violence parfois, avec amour souvent. PLAY LOUD est une traversée de différentes histoires où le but est de revenir aux sources des rapports humains. Faire le lien. Fonder une famille. Combler l’absence. Tenter d’exister, en faire une réalité.

Du 06 Au 29 Juillet tous les jours sauf les lundis 9, 16 et 23 juillet 22H15 - durée 90 min Salle 2

Occupe toi du bébé

Cie Forget Me Not
Mise en scène : Laurent Meininger
Auteur : Dennis Kelly
Adaptation : Traduction : Philippe Lemoine & Pauline Sales
Scénographie : Mathieu Desailly
Création lumière : Renaud Lagier

Un thriller théâtral, teinté d’humour british, qui tient en haleine le spectateur d’une manière irrépressible et troublante.

 

Une femme est accusée d’avoir tué son enfant. Elle est condamnée, puis innocentée pour manque de preuves à l’issue de son procès en appel. Après quatorze mois de détention, elle sort libre du tribunal. Inspirée de faits divers, cette pièce du brillant auteur britannique Dennis Kelly est construite comme un scénario de film. On y croise un reporter, un journaliste et un présentateur qui enquêtent. Martin, son mari. Lynn, sa mère, une célèbre femme politique en pleine campagne électorale. Un médecin qui a diagnostiqué chez Donna un bien étrange syndrome… Tout est sans cesse en mouvement. Chacun joue le jeu de la confession et tient son rôle. Mais où est la vérité ? Qui la détient ?
Quand elle touche à l’impensable, peut-elle vivre sans le mensonge ? Un thriller théâtral, teinté d’humour british, qui tient en haleine le spectateur d’une manière irrépressible et troublante.

Du 06 Au 26 Juillet tous les jours sauf les lundis 9, 16 et 23 juillet 17H05 - durée 95 min Salle 1

Batman contre Robespierre

Cie Grand Colossal Théâtre
Mise en scène : Alexandre Markoff
Auteur : Alexandre Markoff
Création lumière : James Feret

Assistez à la chute de Jean-Claude Barbès, un type qui n'avait pourtant jamais rien fait de mal.

 

Jean-Claude Barbès est un type bien qui n’a jamais rien fait de mal. Il a une femme, un fils, un appartement, un banquier, un emploi, des repas en famille avec son beau-frère le samedi. Bref, il a tout. Mais il va tout perdre sans comprendre pourquoi.

Vous voulez savoir comment ? Venez-vous divertir et assister à sa chute, puisqu’il paraît qu’on rit beaucoup mieux du malheur des autres...

Du 06 Au 29 Juillet tous les jours sauf les lundis 9, 16 et 23 juillet 19H10 - durée 60 min Salle 1

Je demande la route

Cie Roukiata Ouedraogo
Mise en scène : Stéphane Eliard
Auteur : Roukiata Ouedraogo & Stéphane Eliard
Création lumière : Gaël Cimma

Sans tabou, elle ose parler de tout.

 

Vous connaissez Roukiata, la chroniqueuse sur France Inter dans l’émission Par Jupiter!, découvrez Roukiata, la comédienne dans Je demande la route. Roukiata conte avec dérision et auto-dérision son parcours, riche en péripéties, qui la mène de son école primaire en Afrique aux scènes parisiennes.

Chacune de ses aventures est l’occasion d’une réflexion drôle et délicate sur les décalages culturels entre la France et l’Afrique. Elles sont aussi l’occasion d’aborder sans tabou des sujets graves et profonds tels que l’excision, l’éducation et la santé en Afrique ou encore de l’immigration. Au terme de ce parcours initiatique c’est une Roukiata devenue une femme accomplie et sûre de ses choix qui reviendra au pays, retrouver les siens.

À travers toutes ces situations, l’humoriste se moque d’elle (beaucoup) et de nous (un peu).

Du 06 Au 29 Juillet tous les jours sauf les lundis 9, 16 et 23 juillet 13H30 - durée 80 min Salle 1

FUCKING HAPPY END !

Cie Compagnie Reina Loca
Mise en scène : Sarah Fuentes & Jan Oliver Schroeder
Auteur : Sarah Fuentes
Scénographie : Renee Guirao
Création lumière : Sam Zucca

Une version déjantée et furieusement joyeuse de Peau d’Âne !

 

C’est dans un étrange cabaret, peuplé de créatures évadées de l’univers des contes, que notre Peau d’Âne choisira d’endosser le seul costume désormais à sa mesure : celui de femme libre !

Bref, si vous en avez marre des « happy end » formatés, cette fable contemporaine, loufoque et furieusement joyeuse, est pour vous !

Du 06 Au 29 Juillet tous les jours sauf les lundis 9, 16 et 23 juillet 20H40 - durée 80 min Salle 1

MADE IN AMERICA

Cie Des Aléas
Mise en scène : Léa Marie-saint Germain & Adrienne Ollé
Auteur : Neil Labute
Adaptation : Traduction : Aurélien Gouas
Création lumière : Vivien Lenon

"Black Mirror" théâtral sur l'Amérique d'aujourd'hui et de demain.

 

Le spectateur est invité à découvrir plusieurs pièces courtes de Neil LaBute, écrites à différentes étapes de sa carrière de dramaturge, qui abordent des thématiques centrales de la société américaine : la recherche du bonheur individuel, garanti par la constitution, le vivre ensemble au sein d’une société dans laquelle cohabitent les origines les plus diverses, la colonisation de la nature au nom de la consommation, le « rêve américain » et ce qu’il en reste aujourd’hui.

Du 07 Au 29 Juillet tous les jours impairs 11H45 - durée 75 min Salle 1

3 Hommes sur un toit

Cie Théâtre Du Détour
Mise en scène : Antoine Marneur & Amandine Bonnet
Auteur : Jean-pierre Simeon
Scénographie : Garance Marneur
Création lumière : Baptiste Rilliet

Le problème n’est plus de savoir ce qu’on attend mais ce qui nous attend.

 

Trois hommes sur un toit. Trois personnages représentatifs de notre époque - Volonté de Pouvoir, Amour Naïf et Cœur Fourbu - subsistent fébrilement sur un toit entouré d’eau. Tels des rescapés de l’Arche de Noé, seuls survivants à avoir échappé au déluge dévastateur, ils tentent de sauver leur peau et peut-être même – s’ils s’en révèlent capables… - celle de l’Humanité toute entière.

Une farce satirique et une parenthèse poétique où les répliques acérées et l’humour grinçant nous permettent de traverser avec ces trois hommes une sorte de parcours initiatique où chacun se révèlera.

Du 07 Au 29 Juillet tous les jours impairs 10H00 - durée 75 min Salle 1

Le Roi sur sa couleur

Cie Le Royal Velours
Mise en scène : Hugues Duchêne
Auteur : Hugues Duchêne

« C’est quand même pas normal d’avoir besoin d’être briefé pour comprendre une pièce de théâtre » Nicolas, dans Le Roi sur sa couleur, Hugues Duchêne

 

En 2011, il y eut les révolutions arabes, Fukushima, la mort de Ben Laden, L'affaire DSK... Et au milieu de tout ça, il y eut l’affaire Olivier Py. Une histoire dite de « Fait du prince ». Et une belle leçon de communication en milieu culturel. Cette histoire retint l'attention de Hugues Duchêne qui en fit une pièce de théâtre cinq ans plus tard avec ses camarades de l'Académie de La Comédie-Française. Une pièce où les personnages s'appellent Nicolas, Carla, Valeria, Luc, Olivier et Frédéric. Une comédie satyrique, donc. Une belle histoire, mi théâtre­ documentaire, mi fictionnelle. Une romance d'aujourd'hui.

Du 09 Au 23 Juillet les lundis 9, 16 et 23 juillet 2018 16H30 - durée 75 min Salle 1

ElianeS

Cie Jackie Star Et Cie
Mise en scène : Sous L'oeil De Fred Blin & Doriane Moretus & Philippe Lelièvre
Auteur : Lula Hugot, Diane Bonnot, Laurence Cools, Charlotte Saliou & Claire Vergos
Scénographie : Lula Hugot, Diane Bonnot, Laurence Cools, Charlotte Saliou & Claire Vergos
Création lumière : Vivien Pourchet

Entrez dans un tableau de maître, une composition cubique. Voici ElianeS.

 

"Entrez dans un tableau de maître.

Une composition cubique, un visage de femme kaléidoscopique.

Et voici Eliane."

 

C’est une rêverie, entre fantasme et voyage, la grande récréation.

Elles sont quatre, jouant de leurs corps, leurs visages et leurs voix, pour que vive Eliane.

Maïeutique ? Exhibition ? Dadaïsme ? Allez tous vous faire foutre.

Mais avec dignité.

Signé : Eliane

Du 09 Au 23 Juillet les lundis 9, 16 et 23 juillet 2018 21H30 - durée 75 min Salle 1

DIDIER SUPER

Cie Arsenic Et Champagne
Mise en scène : Christophe Coreia & Juliette Marre
Auteur : Olivier Haudegond

« Nul ! Tristement affligeant - Télérama - »

 

On lui avait prédit une carrière très courte or ça fait maintenant 12 ans que la marque DIDIER SUPER continue de toujours mieux vous satisfaire.

Du 09 Au 23 Juillet les lundis 9, 16 et 23 juillet 2018 19H00 - durée 80 min Salle 1